Accueil

Pourquoi Hypallage Editions ?

 

Notre engagement se définit en quelques mots : passion, opportunité, et liberté.

 

1) Passion, pour la langue française et la littérature, et désir de la faire partager.

 

2) Opportunités.

a) L’édition numérique est un moyen de diffusion du livre en expansion croissante, sur un marché à très fort potentiel. Elle s’appuie sur l’apparition et le développement de supports adaptés (tablettes, smartphones, ordinateurs, liseuses), qui entraînent et accompagnent un changement dans les habitudes de lecture. Du fait de ces évolutions, il est fort possible que dans le futur le livre imprimé se réduise à des tirages confidentiels, et/ou fasse figure de publication de luxe.

b) Le livre électronique présente des avantages probants et originaux par rapport à l’édition papier. Il est accessible à la minute sans se déplacer ; il offre un gain de place grâce à son archivage virtuel dans une iBibliothèque ; il est d’une grande maniabilité, spécialement grâce à la navigation des hyperliens ; enfin, et c’est un argument de poids, son prix est logiquement plus faible comparé à celui du livre imprimé, car il permet de s’affranchir des coûts inhérents à sa fabrication et à son exploitation (matières premières, impression, gestion des stocks, transport…).

Cette nouvelle donne est une formidable occasion d’exister en dehors du milieu de l’édition et de la distribution traditionnelles, et de créer une plate-forme indépendante d’édition en ligne.

 

3) Liberté.

Que ce soit en tant que lecteur ou à travers des expériences d’auteurs, nous constatons une forme de sclérose du milieu de l’édition en place.

À notre sens, il existe plusieurs facteurs à l’origine de cette situation : un esprit mercantile excessif, des positions dominantes de quelques grandes maisons d’édition, des difficultés économiques croissantes qui conduisent au rachat de maisons d’édition par des groupes d’envergure ; mais aussi, un conformisme intellectuel préexistant ou encouragé par les intérêts financiers, pour qui les affaires ne font pas bon ménage avec les idées excentriques, voire potentiellement subversives. Ainsi, contraint et modelé par la dépendance économique, immergé dans un certain « bain idéologique », le marché littéraire privilégie des valeurs sûres ; c’est-à-dire une « espèce d’auteurs » choisie selon des critères de préférence commerciaux, en conformité avec des orientations éditoriales saturées de sujets consensuels.

Notre maison d’édition revendique une totale et double indépendance, financière et intellectuelle (sinon éthique) ; par son existence, elle donne aux lecteurs une liberté de choix accrue.

^